Quand consulter ?

L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps

  • le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, scolioses,pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires.
  • le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques…
  • le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppressions…
  • le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépatobiliaires, colites, constipation, ptôse d’organes, digestion difficile, gastrites,acidité gastrique…
  • le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, accouphènes, céphalées, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites…
  • le système neuro-végétatif : états dépressifs, d’hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil…
  • les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chirurgie, chutes, accidents de voiture.

L’ostéopathe peut intervenir dans des contextes variés

  • traumatisme, chute, accident
  • en pré ou en post-opératoire: pour une meilleure présentation lors de l’opération ou pour une meilleure récupération
  • en suivi de grossesse: pour aider l’ensemble du corps à mieux gérer les changements qui s’opérent, mieux appréhender l’accouchement
  • après la naissance: pour vérifier que l’accouchement n’a pas eu un impact négatif sur l’enfant, ce qui lui permettra de se construire des bases solides
  • chez les sportifs: de manière à améliorer des déséquilibres ou accélérer une récupération
  • chez la personne âgée: de manière à conserver ou regagner une certaine mobilité et ainsi améliorer les conditions de vie au quotidien
  • en cas de déséquilibre hormonal: pour limiter les symptômes en rapport et si possible la prise médicamenteuse
  • lors de la pose d’un appareil dentaire: afin d’aider l’organisme à supporter les changements, et à long terme, éviter les séquelles à distance (mal de dos…)
  • en situation d’urgence: lumbago, sciatique, NCB…
  • en suvi régulier: pour permettre au cors de mieux appréhender les obstacles auxquels il est confronté

La prévention, un gage de santé…

Des traumatismes, physiques ou émotionnels, anciens ou passés inaperçus sont susceptibles de provoquer des séquelles douloureuses même plusieurs années après.L’ostéopathe fait prendre conscience à chacun qu’il est responsable de son capital santé qu’il peut préserver par un suivi ostéopathique régulier.

​Remarque: l’ostéopathe n’a pas réponse à tout, il doit être capable d’estimer si le patient nécessite un suivi médical en premier. Cependant, en dehors de toute contre-indication, et avec des techniques adaptées, il peut souvent aider le corps à remédier à ses blocages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *